Un dépôt de munitions prend feu à Kharkiv. Encore une fois…

(B2) Un incendie suivi d’explosions en série s’est déclaré jeudi (3 mai) dans un dépôt de munitions près de Kharkiv, à proximité des territoires séparatistes dans l’est de l’Ukraine, ont annoncé les autorités locales. Le feu s’est déclaré pour une raison inconnue pendant des travaux de déminage dans le dépôt de Balakliïa et touche le territoire d’environ 35 hectares, a précisé le service d’État pour les situations d’urgence.

Un quartier évacué à cause des fumées

Les explosions sont devenues plus rares dans la soirée, retentissant environ une fois par minute, mais les éclats d’obus ne sortaient pas de l’enceinte du dépôt, a constaté un journaliste de l’AFP sur place. L’administration régionale de Kharkiv a annoncé l’évacuation d’un quartier situé à proximité du dépôt, au-dessus duquel on voyait des colonnes de fumée noire et blanche.

Pas de victimes à déplorer

L’incident n’a pour l’instant fait aucune victime, a assuré la police nationale, qui a bouclé les routes à proximité du dépôt. Quelque 150 pompiers et secouristes ont été déployés sur les lieux de l’incident, selon le service d’État pour les situations d’urgence.

Le cinquième incendie en trois ans

Il s’agit du cinquième incendie important en trois ans touchant un dépôt de l’armée ukrainienne. En mars 2017, un gigantesque incendie avait déclenché des explosions de munitions dans ce même dépôt de Balakliïa, faisant un mort et cinq blessés.

Commentaire : Comme à chaque explosion de ce type, tous les regards se tournent vers les séparatistes de l’est de l’Ukraine comme les Russes, qui sont les premiers à profiter d’une désorganisation supplémentaire dans les rangs ukrainiens. Mais la gestion des dépôts d’armes, assez laxiste, comme la corruption rampante en Ukraine (dénoncée régulièrement par l’Union européenne, a aussi été régulièrement mise en cause.

(NGV avec AFP)