Cessez-le-feu violé en Ukraine

(B2) Un militaire ukrainien est mort vendredi (13 avril) dans des combats dans l’est de l’Ukraine, le premier soldat tué depuis l’instauration fin mars d’un nouveau cessez-le-feu, a annoncé un porte-parole de l’armée ukrainienne. « A la suite de de tirs de l’ennemi, un de nos soldats a été tué au cours des dernières 24 heures », a déclaré Dmytro Goutsouliak, précisant qu’un autre soldat avait été grièvement blessé.

Un cessez-le-feu — négocié péniblement au sein du groupe de contact de Minsk — entre l’armée ukrainienne et les combattants séparatistes pro-russes était pourtant entré en vigueur le 30 mars. Un point positif de décrispation de la crise selon un diplomate européen qui s’exprimait ce matin avant que l’incident soit connu : « Il a permis de diminuer de façon importante les pertes humaines sur la ligne de front ».

(NGV avec AFP)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).