Une attaque d’un autre pétrolier dans le Golfe d’Aden fin mars

(B2) Un incident s’est produit fin mars, dans le Golfe d’Aden, relié à un acte classique de piraterie

Un tanker avait été attaqué fin février au large de la Somalie (lire : Un chimiquier letton attaqué par les pirates au large de la Somalie)

Une attaque caractéristique des pirates

Selon des sources maritimes, un pétrolier a été attaqué, samedi (31 mars), aux premières heures du matin, dans le couloir maritime entre la ville de Al Mukalla (Yémen) et l’ile de Socotra (position 13:58.1 N – 051-25.3 E). Deux skiffs avec deux pirates armés dans chaque bateau ont pourchassé et se sont rapprochés tout près du Kriti Spirit, un navire battant pavillon du Libéria et appartenant à une compagnie grecque Avin.

La réplique des gardes de sécurité

L’alarme a été donnée. Le doute sur leurs intentions n’était pas vraiment permis. Des échelles ont été aperçues dans les skiffs. Et, à environ 100 mètres du pétrolier, les pirates ont commencé à tirer dans sa direction. Les gardes armés à bord du pétrolier ont riposté. « Les pirates ont alors abandonné l’attaque et se sont éloignés ». « Tout l’équipage est sain et sauf », précise-t-on. Le navire a cependant subi « des dommages mineurs du fait des tirs ».

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).