Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (fév-mars 2018)

(B2)

En Afrique

Mali. La mission de formation de l’armée malienne EUTM Mali a participé à la création du centre opérationnel interarmées (COIA) dont l’objectif est de coordonner le commandement des unités déployées dans les diverses régions du Mali. Outre la rénovation et l’équipement du Centre, un stage a été organisé pour améliorer la conduite des opérations.

(crédit : EUTM Mali)

Rénovation. Les locaux de la direction des ressources humaines ont été rénovés, permettant ainsi l’amélioration des conditions de travail et de l’efficacité de la Direction générale de la police nationale, précise EUCAP Sahel Niger.

Scènes de crime. Une formation de « gel des lieux » a été organisée, du 26 février au 2 mars pour les officiers de la Garde nationale en vue de les préparer à gérer des scènes de crime, indique la mission EUCAP Sahel Mali. Un atelier de formation sur les droits de l’homme à destination des Forces de la sécurité intérieure a été organisé, les 6 et 7 mars, par la mission de renforcement des capacités EUCAP Sahel Mali, en collaboration avec le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Gendarmerie. La gendarmerie nationale a validé, le 1er mars, le plan d’action 2018 reprenant le cadre et les objectifs de la coopération avec EUCAP Sahel Mali. Le même jour, 160 registres ont été remis par la mission de l’UE à la Direction de la Police des Frontières afin d’améliorer l’enregistrement des données sur les flux migratoires.

Matériel. Le Bureau du Procureur Général a reçu, le 6 mars, du matériel de communication radio, afin d’améliorer la sécurité des locaux, indique la mission EUCAP Somalia.

Europe et Moyen-Orient

Douanes. Les chefs de EUBAM Moldova-Ukraine, du service fiscal ukrainien et du service des Douanes moldave se sont réunis, le 2 mars, pour discuter, d’un point de vue douanier, de la gestion de la frontière entre l’Ukraine et la Moldavie. 

Violences familiales. Une série de formations, donnée par deux juges suédois, a été donnée aux avocats palestiniens, début mars, pour mieux gérer les affaires de violences liées au genre, indique la mission EUPOL Copps.

(informations rassemblées et mises en forme par Claire Boutry)