La Ghouta. Cessez-le-feu violé. Paris et Londres réclament une réunion d’urgence à l’ONU

La Ghouta. Cessez-le-feu violé. Paris et Londres réclament une réunion d’urgence à l’ONU

Share

(B2) La France et le Royaume-Uni ont réclamé mardi (6 mars) une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies pour débattre de l’échec de la tentative d’instaurer un cessez-le-feu temporaire en Syrie, ont indiqué des diplomates selon l’AFP.

Le Conseil de sécurité devrait se réunir demain mercredi (7 mars) alors que l’assaut des forces gouvernementales syriennes et de leurs alliés russes et iraniens se poursuit contre l’enclave de la Ghouta orientale malgré un cessez-le-feu décrété à l’unanimité par le Conseil le 24 février.

Ce mardi, le régime syrien a poursuivi ses frappes aériennes contre la partie rebelle de la Ghouta orientale et ses forces ont continué leur percée rapide dans la partie rurale de l’enclave assiégée.

Hier soir, le convoi humanitaire entré dans l’enclave rebelle avait dû abréger sa mission de distribution d’aides en raison de bombardements dans le secteur de Douma, également visé par des frappes (lire : Un premier convoi de secours pour la Ghouta orientale… Ce n’est pas suffisant dit le CICR).

(avec AFP)