Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (février 2018)

Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (février 2018)

(B2) Exercice de tir pour l’armée somalienne, signature d’un memorandum en Libye, fin du cours de leadership pour l’état-major malien et protection des journalistes au cœur d’une formation des policiers ukrainiens… quelques infos des missions européennes en Afrique

Tripoli (Libye). Signature d’un memorandum

Le ministère de la Justice, Mohamed Abdelwahed Abdelhameed, et le chef de la mission européenne EUBAM Libya, Vincenzo Tagliaferri, ont signé le 14 février un memorandum of understanding, « résultat d’une coopération étroite et globale entre le ministère et la mission ». Cet accord met en place le cadre de cette coopération en vue de renforcer l’état de droit et la justice libyenne. Première étape : la création d’un « groupe de travail sur l’amélioration de la justice pénale », chargé d’identifier les domaines où des améliorations sont possibles, d’effectuer les réformes nécessaires et d’aider les acteurs juridiques à se conformer aux obligations internationales de la Libye.

General Dhagabadan Training Centre (Somalie). Exercice de tir pour l’armée somalienne

Un peloton de la première infanterie légère a eu l’occasion d’effectuer un exercice de tir avec des AK-47, le 22 février dernier. Il s’agit du « premier exercice pratique de ce genre » pour les stagiaires de l’Armée nationale somalienne (SNA), selon le communiqué de EUTM Somalia, sous l’œil attentif des formateurs européens. « Les stagiaires ont expérimenté le tir dans différentes positions et leurs scores étaient vraiment encourageants. ») Le même jour, une formation « Train the trainers » s’est achevée après huit semaines de cours. Au programme notamment : divers sujets militaires, leadership, droit de l’homme et droit des conflits armés. Cette formation, menée par EUTM Somalia, permettra aux individus formés de devenir formateurs dans leur propre unité.

Koulikoro (Mali). Fin du cours de leadership pour l’EMIA

Le 13 février, après trois semaines, la task force ‘formation’ de EUTM Mali a clôturé son cours de commandement (leadership). « C’est la première fois que ce cours est entièrement réalisé au Koulikoro Training Center ». Cette formation, qui a regroupé 56 formateurs de la task force et 173 cadets de l’École militaire inter-armées (EMIA), a été organisée avec la contribution de la Croix-Rouge et de la MINUSMA. Parmi les sujets couverts : le droit international humanitaire, la lutte contre les engins explosifs ou encore les premiers secours. Ces cours ont permis d’achever la formation des « futurs officiers des forces armées maliennes ». (Communiqué)

Kiev (Ukraine). La protection des journalistes au cœur d’une formation des policiers

La mission de conseil de l’UE aux forces de sécurité ukrainiennes (EUAM Ukraine) et l’UNESCO ont organisé ensemble, le 14 février, une formation à destination du ministère de l’intérieur, de la police nationale et de journalistes ; la liberté d’expression, la liberté de la presse étant un problème particulièrement persistant en Ukraine. Objectif : renforcer la protection des médias et leurs relations avec les autorités ukrainiennes. Selon Ola Quarnstrom, conseillère en droits de l’homme de EUAM Ukraine, « c’est une formation importante car la réforme en cours ne sera pas possible sans un média libre et indépendant capable de superviser et de rendre des comptes ». (communiqué)

(informations rassemblées par Claire Boutry)

Lire aussi : Un chimiquier letton attaqué par les pirates au large de la Somalie