Fin de formation pour les garde-côtes libyens

(crédit : EUNAVFOR Med / Sophia)

(B2) 59 membres de la Marine et de la Garde côtière libyenne ont reçu des mains du contre-amiral Gilles Boidevezi, le commandant adjoint de l’opération Sophia leur diplôme de fin de formation. La cérémonie a eu lieu le 16 novembre à la Scuola Sottufficiali della Marina de Tarante.

Débuté le 17 septembre dernier, le «Patrol Boat Crew Training» a eu pour objet durant huit semaines de former les stagiaires libyens aux procédures de recherche et de sauvetage, à la lutte contre les trafics illégaux en mer, à la navigation, à la réglementation de la pêche, au droit maritime international et au droit international des droits de l’homme, à la procédure de demande d’asile, aux premiers secours et soins médicaux.

L’équipe des formateurs, indique un communiqué de l’opération, comprenait du personnel militaire des forces armées italiennes et d’autres États membres de l’UE, ainsi que des représentants d’organisations comme le HCR – Agence des Nations Unies pour les réfugiés, le corps européen de garde-frontières (Frontex) et l’agence européenne de soutien à l’asile (EASO), la société italienne de secours de l’Ordre de Malte (CISOM) et la Fondation Francesca Rava.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).