Deux conférences sur la Psdc dans les institutions européennes

(B2) Les questions de sécurité et de défense sont en haut de l’agenda politique des États Européens et le seront encore plus ces jours-ci avec la réunion du 13 novembre qui verra la Coopération structurée permanente, vieux projet datant à l’origine des années 2000, renaître de ces cendres. Tous les gouvernements en reconnaissent la nécessaire dimension européenne.

Tour à tour, Angela Merkel et Emmanuel Macron, Paolo Gentiloni, Bohuslav Sobotka ou Sauli Niinistö, etc. ont marqué leur adhésion et leur volonté de faire avancer ces projets. Les institutions communautaires, Jean-Claude Juncker d’un côté, Federica Mogherini de l’autre ont joué leur rôle, faisant différentes propositions, éventuellement de compromis, pour permettre à ces projets de voir le jour. Même au Royaume-Uni, le gouvernement de Theresa May a signalé l’intention du Royaume-Uni de continuer à coopérer après le Brexit avec les autres Européens.

Une conférence ce mercredi et ce jeudi

Dans le cadre des conférences de formation du regroupement syndical « Union pour l’Unité » (U4U), avec la revue Graspe du Groupe de Réflexion sur l’avenir du Service Public Européen et l’Association des françaises et français des institutions communautaires et européennes (AFFCE), je ferai un point sur toute l’actualité de la PSDC et de la défense européenne au sein des institutions européennes, ce mercredi 8 novembre, à 18h00, au bâtiment L-80 grande salle et jeudi 9 novembre 2017 à partir de 12h00 au SEAE. L’occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore d’acquérir notre livre, rédigé avec André Dumoulin au tarif préférentiel.

Attention inscription préalable, ici (badge UE et inscription nécessaire pour entrer dans le bâtiment) : Information et inscription…

(Nicolas Gros-Verheyde)