Attaque terroriste au Mali. Un rappel tragique de la réalité (Mogherini)

Attaque terroriste au Mali. Un rappel tragique de la réalité (Mogherini)

Share

Une minute de silence au Conseil de l’UE en hommage aux morts de l’attaque de Bamako (crédit : SEAE)

(B2 à Luxembourg) La Haute représentante de l’Union, Federica Mogherini, a confirmé, lundi (19 juin), lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Luxembourg, le triste bilan de l’attaque terroriste survenue à Bamako la veille : deux morts : un soldat portugais et une Malienne employée de la délégation (lire : Attaque terroriste contre un ecolodge près de Bamako. Des morts parmi les Européens V3). « C’est un des prix à payer » a-t-elle affirmé pour l’action européenne dans la région. « Il y a une unité forte dans l’Union européenne pour agir au Sahel ».

Un rappel utile pour les Européens

Cette perte de vie « est tragique mais c’est aussi un rappel utile pour tous les Européens. Cela nous rappelle que nos hommes et femmes en uniforme servent déjà pour la paix et contre le terrorisme dans de nombreuses régions du monde, en Afrique mais aussi ailleurs. Nous devons être reconnaissants du travail qu’ils réalisent et aussi fiers, de la qualité des services dans des contributions dans des endroits difficiles. Ce n’est pas seulement un geste de solidarité auprès de nos frères et soeurs maliens mais c’est aussi un investissement dans notre propre sécurité. » Elle a assuré également avoir « été en contact toute la matinée avec le ministre des Affaires étrangères malien, qui a exprimé ses condoléances et son soutien à l’Union européenne ».

(Leonor Hubaut)

Lire aussi : Les 28 veulent augmenter les efforts au Sahel et au Mali