Une attaque de pirates déjouée dans le Golfe d’Aden

(B2) Une attaque MV Lord Mountbatten, un cargo appartenant à la compagnie grecque British Bulkers battant pavillon libérien, a été déjouée par la marine indienne à la mi-mai, à environ 230 miles nautiques au sud-ouest du port omanais de Salalah, dans le golfe d’Aden.

Deux dhows et huit skiffs

Il était vers 16h45, ce 16 mai 2017 quand l’équipage du navire a émis un appel de détresse, signalant la présence à proximité de deux embarcations mères suspectes, tirant 7 à 8 skiffs, qui se rapprochaient du navire, selon un communiqué de la marine indienne. Le INS Sharda, qui était alors à 30 miles à l’est, a alors mis les ‘gaz’ pour rejoindre aussi vite que possible les lieux. Arrivé sur zone, vers 19 heures, le Sharda a effectivement repéré deux dhows tirant huit skiffs dans les environs. A l’arrivée du navire de guerre, trois ont fui d’ailleurs à grande vitesse avec leurs occupants.

Une tentative d’attaque pirates

Les commandos marine (MARCOS), avec le soutien de l’hélicoptère de bord, ont visité les navires suspects. Et après enquête, ils sont arrivés à la conclusion qu’ils s’agissait bien de pirates. « L’absence de tout équipement de pêche à bord des deux dhows et des cinq autres skiffs indiquait, clairement des intentions malveillantes et, de façon probable, liées à la piraterie » indique la marine indienne. Un fusil de type Kalachnikov avec un chargeur rempli (28 balles) a été trouvé caché à bord d’un des dhows. L’arme et les munitions ont été confisquées.

NB : L’INS Sharda est déployé dans le cadre des patrouilles anti-piraterie de la marine indienne dans le golfe d’Aden depuis le 6 avril.

(NGV)