Orban se défend des accusations… L’Université d’Europe centrale n’a pas (encore) été assassinée

Share

(B2) « Je suis ici pour défendre mon pays. » Le Premier ministre hongrois s’est invité à la plénière du Parlement européen, ce mercredi 26 avril, pour répondre aux critiques européennes sur la situation des droits fondamentaux en Hongrie. Objectif de Viktor Orbán : « informer et aider [les députés européens] à prendre des décisions lorsque [qu’ils] parlent de la […]