La formation des futurs chefs de la police ukrainienne

Les 28 officiers qui ont reçu leur diplôme, le 26 janvier, à l’Académie nationale des affaires intérieures (NAIA) (Crédit : EUAM Ukraine)

(B2) Pour réformer la police ukrainienne, la mission européenne de conseil en Ukraine met l’accent sur ses leaders. Objectif : créer une culture organisationnelle efficace au sein des postes de police, renforcer la confiance entre la direction et le personnel au sein de la police, délimiter les tâches et lutter contre la corruption. EUAM Ukraine commencera ainsi, dès le 21 février 2017, la cinquième phase de la formation délocalisée de la police communautaire ukrainienne. 

Un bon chef de police…

Une première formation de deux semaines a déjà été organisée en janvier pour 28 cadres de la police ukrainienne. Le chef de la mission, le Lituanien Kęstutis Lančinskas, a souligné, jeudi (26 janvier), l’importance pour un leader d’avoir certaines capacités, notamment d’être capable « d’éviter la confrontation, en montrant un bon exemple, en montrant un côté humain, en écoutant, en s’adaptant aux circonstances changeantes et en faisant confiance aux subordonnés ». « Les bons dirigeants sont rares, et si nous ne sommes pas les meilleurs leaders, nous pouvons toujours devenir meilleurs » a-t-il ajouté.

Un programme de formation sur tout le territoire

Ces cours s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par l’EUAM pour créer des postes de police modèles via un programme de formation complet prévu pour les prochains mois. Pour le premier cours, les participants ont été choisis parmi six districts et stations de la région de Kiev : Brovary, Boryspil, Aéroport de Boryspil, Vyshhorod, Kyiv-Sviatoshyn, Obuhiv.

Dès le 21 février, débutera la formation dans le reste du pays. La première formation est prévue à Lutsk et Ternopil, dans l’ouest du pays. L’objectif des Européens étant d’organiser des formations dans la totalité des 24 régions ukrainiennes (contre les 15 régions de 2016).

(Leonor Hubaut)

Lire aussi :

Et notre fiche mémo sur la mission EUAM Ukraine