Deux vendeurs d’armes sur internet arrêtés en Slovénie

(B2) Un vendeur de 39 ans et son complice de 33 ans ont été arrêtés, la semaine dernière, à Ljubljana par la police nationale slovène pour avoir vendu des armes et des explosifs, au noir sur internet, vient d’annoncer Europol dans un communiqué parvenu à B2. Une « grande quantité d’armes découvertes au cours des fouilles de maisons ont également été saisies, y compris des fusils automatiques et semi-automatiques, des grenades à main et des munitions ». Les armes vendues étaient ensuite expédiées par la poste à des acheteurs situés dans l’Union européenne (France, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni) ou dans l’espace économique européen (Norvège). Les deux hommes vendaient « également des munitions pour ces armes ». Toutes ces transactions « étaient payées en Bitcoin ». L’agence européenne précise que c’est « l’analyse du renseignements fournis par le point focal d’Europol sur les armes à feu qui a permis à la police nationale slovène d’identifier les suspects ». Preuve s’il en est que la toile n’est pas aussi anonyme que cela… et qu’avec un peu d’organisation les polices européennes peuvent arrêter certains malfrats

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).