La Louise Marie en Méditerranée

(crédit : marine belge)
(crédit : marine belge)

(B2) La frégate Louise-Marie va rejoindre l’opération européenne Sophia contre les trafics en Méditerranée (EUNAVFOR Med). La frégate belge (F-931) largue les amarres de son port d’attache, Zeebruge, vendredi (11 novembre).

A son bord 150 militaires environ (NB : l’équipage standard de la frégate comporte 15 officiers, 70 sous-officiers et 60 matelots). Durée de l’engagement prévu : un mois et demi. Avec un retour prévu au pays, juste avant Noël, le 22 décembre.

Le motto de ce navire « Ad augusta per angusta» (« Vers des sommets par des chemins étroits ») correspond assez bien aux enjeux de cette opération qui n’a pas la tâche facile. La Marine belge avait déjà participé, en 2015, durant deux mois à cette opération avec la frégate Léopold I.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).