La Slovaquie héberge les réfugiés de l’Autriche

(BRUXELLES2 à Gabcikovo) C’est un des exemples que le gouvernement slovaque de Robert Fico entend promouvoir. « Nous ne voulons pas d’obligation » d’accueillir des réfugiés ou de les ‘relocaliser’ selon la terminologie officielle, insistent les Slovaques. Mais nous faisons notre part de travail.

Selon un accord conclu l’année dernière, la Slovaquie accueille et héberge jusqu’à 500 demandeurs d’asile qui ont déposé une demande en Autriche, en attendant qu’elle soit traitée. Une formule trouvée pour soulager la pression du centre de réfugiés principal de l’Autriche de Traiskirchen. Ils sont logés dans les anciens dortoirs de l’université de Gabcikovo.

Cela n’a pas été sans mal, selon la presse slovaque. Les réfugiés syriens pour la plupart se sont plaints des conditions d’accueil : pas d’école pour les enfants, un médecin qui passe de temps à autre, mais pas de façon régulière, la cuisine fermée la nuit, ce qui ne permet pas de réchauffer les biberons la nuit, etc. Des problèmes dus à la société OSR en charge du camp ont répliqué les autorités slovaques.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).