Au menu du café diplomatique, le grand froid et le grand chaud

Share

(B2) Pour leur avant dernière réunion avant la pause de l’été, les ministres des Affaires étrangères, réunis lundi (20 juin) à Luxembourg, vont faire un grand écart passant du « grand chaud » (le Sahel) au « grand froid » (l’Arctique), en abordant, au passage, deux sujets pour le moins difficiles : le processus de paix au Moyen-Orient et l’instabilité en Macédoine (Fyrom). Une bonne nouvelle cependant : le lancement de la seconde phase de l’opération maritime européene Sophia en Méditerranée qui mérite quelques explications car les marines vont désormais faire au large de la Libye le contrôle de l’embargo sur les armes (ce qui est foncièrement nouveau) et assurer la formation des garde-côtes libyens. Tous ces points décryptés, grâce à nos amis de Vieuws, en quelques minutes.

Sans oublier – une nouvelle qui fait jaser dans le tout Bruxelles diplomatique – la démission surprise du Français Alain Le Roy, à la tête du service diplomatique européen et son remplacement par une diplomate tout aussi chevronnée, l’Allemande Helga Schmid. Les Français selon une enquête de B2 n’ont plus aucun représentant dans le Top 40 du SEAE. Une perte d’influence très nette qui interpelle !

  • It is a very busy agenda for the penultimate Foreign Affairs Council before the summer break. Foreign Affairs ministers will discuss the integrated EU policy for the Arctic and review the situation in the Sahel region. Over lunch, they will discuss the Middle East peace process. On top of that, they may adopt the decision to extend the EU NAVFOR Med Operation Sophia mandate, as well as two additional supporting tasks (the training of Libyan coastguards and the implementation of the UN arms embargo on the Libyan high seas).

En savoir plus, lire :

Au Conseil des Affaires étrangères, le 20 juin 2016

et

Une odeur de Waterloo pour la France au service diplomatique européen