Environ 600 migrants récupérés en mer au large de Sabratha (maj)

hélicoptère AB212 (crédit : Eunavfor Med)
L’hélicoptère AB212 espagnol en survol (crédit : Eunavfor Med – archives B2)

(B2) Plusieurs canots pneumatiques chargés d’environ 600 migrants au total ont été récupérés en mer au large de la Libye par les navires européens jeudi (28 avril).

Les canots — 5 exactement — avaient été repérés par l’avion de surveillance maritime de l’Armada espagnole, un Vigma D-4, au petit matin du jeudi, dérivant au large de Sabratha (Libye) dans les eaux internationales (à environ 80 km des côtes selon la marine allemande). L’hélicoptère AB212 de la frégate espagnole Numancia a pris le relais pour localiser exactement leurs positions et guider les secours sur place.

Plusieurs navires ont pris part aux secours : la frégate espagnole Numancia, la frégate allemande Karlsruhe et le navire de soutien Frankfurt am Main (A-1412) — qui participent tous trois à l’opération européenne EUNAVFOR Med — ainsi que le navire des garde-côtes italiens Aviere (Mare Sicuro)

Le « Karlsruhe » et le navire italien « Aviere » ont pris en charge 245 personnes qui étaient à bord de deux canots. Tandis que le « Francfort » venait au secours de 117 personnes. La frégate espagnole « Numancia » s’occupant des autres canots. Le navire des garde-côtes italiens Aviere (Mare Sicuro) a ensuite transféré 121 migrants sur le navire de soutien allemand Frankfurt.

En tout 599 personnes ont pu être ainsi récupérées indique la marine allemande. Parmi les rescapés, 96 femmes et 7 enfants. Les migrants ont été évacués vers les ports italiens de Trapani et Catania. Les canots utilisés par les migrants, une fois vides, ont été coulés.

Depuis de l’opération EUNAVFOR Med / Sophia, 13000 personnes ont pu ainsi être récupérées, 68 personnes ont été remises aux autorités italiennes comme possible suspects de trafic et 110 navires environ ont été détruits sur place.

Dimanche (24 avril), le navire Dattilo de la Guardia Costiera s’était porté au secours de trois canots pneumatiques récupérant 382 personnes au total (143 dans un, 121 dans l’autre, 118 dans un troisième) dans le canal de Sicile.

(NGV)

Mis à jour avec le détail des opérations de sauvetage