Erdogan muselle le journal d’opposition. Les Européens (un peu) préoccupés. Tusk silencieux

(B2) Le président du Conseil européen, Donald Tusk, avait à peine quitté Ankara que le pouvoir turc envoyait la police sur le journal d’opposition Zaman. La justice a nommé un administrateur provisoire à la tête du journal pour en prendre le contrôle. À 48 heures du sommet entre l’UE et la Turquie, cela peut apparaitre à […]

A lire