Quels pays ont accueilli le plus de réfugiés lors du conflit yougoslave ?

(B2) Le flot de migrants et réfugiés qui arrive aujourd’hui sur le territoire européen n’est pas vraiment le premier de ce genre depuis la Seconde guerre mondiale. On semble oublier un autre drame de réfugiés, survenu dans les années 1990, avec la guerre en ex-Yougoslavie. Avec certaines similitudes. Là encore, ce sont l’Allemagne en tête, la Suède et les pays d’Europe centrale qui assurent le gros de l’accueil.

L’Allemagne et l’Autriche en première ligne

En juillet 1933, selon les statistiques du HCR, le nombre de réfugiés d’ex-Yougoslavie arrivés depuis le début du conflit yougoslave qui démarre fin 1991 en Croatie puis se développe en Bosnie-Herzégovine, dans les différents pays européens se monte à 750.000 personnes. L’Allemagne en accueille la moitié, avec 340.000 demandeurs accueillis. Suivent : la Suède (92.000), la Suisse (72.000), l’Autriche (70.000), la Hongrie (29.000), la Turquie (20.000)…

Une certaine réticence à l’accueil des réfugiés

Pendant… ce temps en France, on fait portion congrue… Un schéma réalisé par la Documentation française, à partir des statistiques du HCR, montre qu’entre 1991 et 2006, (essentiellement de 1991 à 1994) la France est un des pays qui a le moins accueilli de réfugiés, en chiffres absolus comme en chiffre relatifs !

15_3_refugies_europe

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).