EUTM a commencé à former les gendarmes maliens à Koulikoro

EUTM a commencé à former les gendarmes maliens à Koulikoro

Share
(Crédit: EUTM Mali)

Lors d’un exercice d’assaut sur une maison défendue par des hommes armés, les Gendarmes maliens ont mis en pratique les enseignements des Européens.  (Crédit: EUTM Mali)

(B2) La formation du 7ème GTIA (groupement tactique interarmes) s’est achevée au camp d’entrainement de Koulikoro. Une formation un peu particulière puisque, pour la première fois, une unité de la Gendarmerie malienne y participait. L’objectif était de faire des gendarmes « des combattants captent à maitriser les actes élémentaires (se déplacer, se poster…) en étant intégré au départ dans un groupe puis dans un peloton/ section », explique-t-on à EUTM Mali, la mission européenne de formation des forces armées maliennes.

A l’image de ses homologues espagnole (Guardia Civil) ou française, la Gendarmerie malienne a davantage des fonctions de maintien de l’ordre que d’ordre militaire. Rattachés au ministère de la sécurité nationale, les gendarmes (1) ont cependant des responsabilités dans la défense du territoire malien. Ils sont, par exemple, responsables du contrôle des points de passages aux frontières du pays. Pour ses missions principales de police, la Gendarmerie malienne est habituellement soutenue par la mission EUCAP Sahel au Mali, qui lui fournit une structure de conseil et de formation (lire : L’Europe va former policiers et gendarmes maliens).

(LH)

(1) Les gendarmes ont d’ordinaire une meilleure réputation au Mali que leurs collègues de la police, dont la population soupçonne à chaque contrôle de vouloir prélever une dîme (NGV)