Un garde-côte suédois blessé lors d’une opération de Frontex

(B2) Un officier sur un bateau de patrouille côtière suédoise a été blessé lundi (9 novembre), en essayant de monter à bord d’un yacht près de l’île de Lesbos, en Grèce. Le navire des gardes-côtes suédois était en mission de surveillance des eaux côtières grecques dans le cadre de l’opération maritime ‘Poséidon’ coordonnée par Frontex. Ayant repéré un yacht suspect, il a lancé « à plusieurs reprises », un ordre de s’arrêter et stopper les moteurs. Le yacht a « ignoré ces avertissements », indique-t-on à l’Agence Frontex. Et au lieu de s’arrêter, il a « accéléré la place en direction de la Turquie ». Le navire suédois s’est « lancé à sa poursuite », a rattrapé avec le yacht. C’est lors de l’abordage, au moment de monter à bord, que l’officier suédois a été blessé. Il s’est retrouvé « coincé entre les deux navires ». Il a été hospitalisé avec une fracture osseuse. Les autres officiers suédois sont montés à bord du bateau et ont arrêté deux personnes à bord. Le yacht a ensuite été escorté au port de Mytilène. les autorités grecques enquêtent sur le cas. Le navire Suédois est un des 16 navires à participer à l’opération Poséidon.

(NGV)