La dernière actualité sur B2 Pro – septembre 2015

Capture d'écran 2015-09-07 10.41.58(B2) Les deux premières semaines de septembre ont été marquées par le discours du Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, sur l’état de l’Union, par la réunion informelle des ministres de la Défense suivie de celle des ministres des Affaires étrangères mais aussi par la démission du ministre de la défense Hongrois, Csaba Hende, en pleine crise des migrants et réfugiés. Voici un aperçu des informations détaillées et décryptées sur B2 Pro, l’édition professionnelle de B2.

EUNAVFOR Med. Lopération de lutte contre les trafiquants en Méditerranée bientôt en phase 2

2 et 13 sept – La deuxième phase de l’opération va pouvoir être lancée prochainement (lire : Le passage à la seconde phase d’EUNAVFOR envisagé). Cap décisif, au moment où le Conseil de sécurité des Nations-Unies, sous présidence russe, pourrait voter une autorisation du recours à la force dans les eaux internationales, dans le cadre de la lutte contre les trafiquants d’êtres humains en Méditerranée (lire : Vers une résolution des Nations-Unies en Méditerranée contre les trafiquants). Ce passage en seconde phase est un point essentiel car il va permettre d’appréhender les passeurs et autres trafiquants (lire : La seconde phase d’EUNAVFOR approuvée. Durée, format, objectif… les détails)

Les Mig29 bulgares : les Russes éjectés de la maintenance des avions de chasse

La Bulgarie a officialisé la rupture avec son fournisseur russe pour la maintenance de ses avions de chasse Mig29 et opté pour une coopération approfondie avec la Pologne (lire : Les Mig29 bulgares seront un peu moins russes en 2016 (2 septembre 2015).

Les ambassadeurs européens de la rotation 2015 : 19 derniers nominés

La Haute représentante de l’UE Federica Mogherini a procédé à une nouvelle vague de nominations d’ambassadeurs. Le bataillon des délégations européennes s’étend de la Turquie à la Colombie en passant par le Burkina Faso ou encore l’Inde (lire : Rotation 2015 : 19 nouvelles nominations d’ambassadeurs). Le profil des ambassadeurs est varié mais nombreux ont une importante expérience de la diplomatie au niveau national. Portraits… (4 septembre 2015)

La réunion informelle des ministres de la défense au Luxembourg : défense, défis, budget ?

Au Luxembourg, les 3 et 4 septembre, les ministres ont évoqué l’idée d’un Livre blanc de la défense européen, ce qui pourrait permettre la mise en place d’une véritable feuille de route en direction d’une défense européenne et donner à l’UE les moyens d’agir (lire : Vers un Livre blanc sur la défense européenne ?). Les discussions ont permis d’aborder le programme « train and equip » et montré un consensus sur le passage en phase de l’opération EUNAVFOR Med (lire : Le passage à la seconde phase d’EUNAVFOR envisagé). Compte-rendu détaillé (lire : La réunion informelle des ministres de la Défense. De nombreux défis dans un temps limité)

 

 Le budget des missions PSDC pourrait évoluer en 2016 

6 sept – Le budget des missions PSDC pourrait évoluer de façon notable en 2016. Il retrouve des marges financières notables grâce à une diminution du budget engagé pour les missions civiles de la PSDC (lire : Le budget des missions PSDC en 2016 : au beau fixe mais…). Une bonne santé financière qui cache mal un certain manque d’ambition et une frilosité des Européens pour s’engager sur des fronts extérieurs. Décryptage

Changement de crise au ministère de la Défense hongrois

9 sept – Insatisfait par le rythme de la construction du mur à la frontière serbe, Viktor Orban, le premier ministre hongrois a demandé la démission de son ministre de la défense, Csaba Hende. Il est donc aussitôt remplacé par l’actuel secrétaire d’Etat aux Sports, István Simicskó, Un amateur de Kung fu. Portrait…(lire :  Hongrie. Csaba Hende démissionné. Un amateur de kung fu nommé au ministère de la Défense)

 

La justice européenne rejette les plaintes du complexe pétrolier iranien

10 sept – Les juges européens ont rejeté certaines demandes d’annulation du gel des avoirs déposées par le complexe énergétique et pétrolier iranien. Et la Cour de justice s’apprête à entériner cette jurisprudence. Les objectifs de maintien de la paix, et de la lutte contre la prolifération nucléaire, priment pour les juges et justifient que certaines valeurs fondamentales (droit de propriété…) soient limitées temporairement (lire : Les sanctions européennes contre le complexe pétrolier iranien : justifiées). Une jurisprudence finalement très politique. Décryptage

Juncker veut que l’Union européenne pèse davantage sur la scène internationale

Dans son discours sur l’État de l’Union prononcé au Parlement européen de Strasbourg, Jean-Claude Juncker a fixé des priorités claires et ambitieuses en matière de politique extérieure. Pour lui l’Europe doit agir de façon plus active en faveur du maintien de la paix. La Libye et la Syrie doivent être au coeur de la politique diplomatique de l’UE qui doit être plus offensive. Mais le front Est est aussi prioritaire. Si « la situation en Ukraine est la plus pressante », il ne eut toutefois pas tourner le dos à la Russie, tout en maintenant un front uni sur les sanctions (lire : Juncker fixe un cap plus ambitieux pour la politique étrangère européenne). Verbatim et Analyse de l’approche du président de la Commission européenne (10 septembre 2015)

Pour aller plus loin, abonnez-vous à B2 Pro, l’édition professionnelle de B2 – Bruxelles2. Des informations exclusives, des « confidentiels », des décryptages complets, une veille permanente…. Le tout à un tarif accessible. Pour souscrire, c’est ici


B2 – Bruxelles2 est édité par une association sans but non lucratif, indépendante de tout courant politique ou confessionnel, et sans publicité. Il est agréé comme média en ligne reconnu d’information politique et générale par la CPPAP (commission paritaire des publications et des agences de presse)

Rédaction de B2

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise