Bombardements sur Donetsk et les zones résidentielles

(B2) « Pour la première fois depuis plusieurs mois », les observateurs de l’OSCE ont observé, samedi (18 juillet) des bombardements dans le centre-ville de Donetsk et dans les quartiers résidentiels autour de la ville, contrôlée par le gouvernement Avdiivka. La violence a fait plusieurs morts — dont au moins 1 civil, confirmé par les observateurs. D’après les observateurs internationaux, les échanges sont le fait tant des forces du gouvernement ukrainien que des rebelles. Au point d’observation du Centre commun de contrôle et de coordination (CMCD), à la gare centrale de Donetsk ferroviaire (à 8 km au nord-ouest du centre-ville de Donetsk), la mission d’observation a ainsi pu entendre samedi (18 juillet) 112 explosions provenant d’échanges de tirs (sortants et entrants) de mortier (120 mm) et de tirs antiaériens – sortants et entrants – témoignant de la reprise de combats. Le jour suivant, dimanche (19 juillet), l’OSCE a pu observer « 24 explosions » à l’aéroport et autour de l’aéroport – une zone tenue par les rebelles de la république populaire de Donetsk.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).