Méga-exercice aéronaval de l’OTAN en Méditerranée à l’automne

Exercice TridentJuncture 2015(B2) L’OTAN prépare un important exercice maritime au large des côtes italiennes, espagnoles et portugaises à l’automne, du 3 octobre au 6 novembre.

Méga-exercice

Dénommé Trident Juncture 2015, cet exercice « est le plus grand exercice mené par l’Alliance depuis 2002 » annonce le QG de Brunssum aux Pays-Bas qui pilote son organisation. Il rassemblera 36.000 militaires et civils, 140 avions, 60 navires, de plus de 30 pays alliés, et partenaires, dans l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. L’Union européenne et l’Union africaine participeront également à l’exercice comme des agences humanitaires ou des ONG. 

Deux parties

Trident Juncture sera divisé en deux parties : l‘exercice de poste de commandement (CPX) pour la formation du personnel au niveau opérationnel stratégique évaluation et de certification (3 au 16 octobre), qui comprendra les participants de la Union européenne (UE) et de l’Union africaine (UA) ; un exercice en direct (LIVEX) pour les troupes au niveau de l’engagement tactique (21 octobre – 6 novembre). Cet exercice a aussi comme comme objectif de certifier le personnel du siège de la Force interarmées à Brunssum pour diriger la Force de réaction de l’OTAN, si elle est activée, tout au long de 2016.

« C’est un élément clé de l’effort global de l’OTAN pour s’adapter aux nouveaux défis de sécurité — a assuré le général Hans Lothar Domröse, le commandant de la Force interarmées à Brunssum — Trident Juncture 2015 a été conçu pour assurer que nos concepts et procédures de travail permettent de faire face à une véritable crise ».

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).