Près de 800 migrants secourus au large de la Libye

Le Libra en mer (crédit : Marine italienne)
Le Libra en mer (crédit : Marine italienne)

(B2) Plusieurs centaines de migrants continuent d’être sauvés au large de la Libye, selon la marine italienne qui relate ainsi le sauvetage de près de 800 personnes pour la seule journée du jeudi (8 janvier).

Dans l’après-midi, le navire du groupe français Bourbon, le Bourbon Argos, qui bat pavillon luxembourgeois mais fait partie de la filiale ukrainienne du groupe destiné à l’exploitation off shore, a ainsi récupéré successivement 84 et 79 migrants à environ 50 miles des côtes libyennes.

Les 163 migrants ont été transférés, dans la nuit de jeudi à vendredi, sur le navire patrouilleur italien Libra (P-402) venu à la rescousse, appelé pour « un bateau en difficulté à quelques dizaines de miles au nord de la côte libyenne ». Un navire qui fait partie du dispositif européen de secours en mer « Triton », coordonné par l’agence Frontex.

D’autres opérations de secours ont été menées, dans la foulée, par des remorqueurs et navires de la marine italienne. La frégate Maestrale a ainsi récupéré, dans la même nuit, deux bateaux de sauvetage à 105 miles au sud de Lampedusa avec de nombreux migrants à bord. Les 210 migrants, dont 11 femmes, ont été ensuite transbordés sur le Libra. Le navire, transportant ainsi 373 migrants (163 du Bourbon + 210 du Mastrale), les a rapatrié à terre, en Italie.

La journée n’était pas encore terminée que, à quelques dizaines de miles au nord de la côte de la Libye, deux remorqueurs (le ACE 24 et le Gagliardo) et un navire marchand (Octopus) sont venus au secours de 263 personnes pour l’un, 70 pour le second et 77 pour le troisième, soit 410 migrants au total.

(NGV)

Lire aussi : Faire foncer les navires de migrants sur la côte. La nouvelle tactique des migrants