Echauffourée au Parlement ukrainien

(crédit : Hromadske TV)
(crédit : Hromadske TV)

(B2) C’est un peu une habitude. Jeudi (4 décembre), lors de la désignation des commissions parlementaires, plusieurs députés du parlement ukrainien (Rada) en sont venus aux mains. Heureusement cela s’est calmé rapidement. Les esprits sont assez à vif dans cette enceinte qui voit siéger plusieurs « combattants » de Maidan ou même du front de l’Est élus.

Plusieurs députés — Sergey Kaplin, Yuri Levchenko, Simon Semenchenko — étaient de la partie. selon mes confrères de Hromadske Tv. Tout a vraiment commencé apparemment, quand quelqu’un a essayé de  faire taire Volodyr Parasiuk en lui lançant « vous n’êtes pas sur la place » Maidan. Un Parasiuk déjà passablement énervé qui faisait le trublion face au nouveau président de la Rada.

Parasiuk n’est pas un novice en matière d’agitation. C’est en effet un des principaux leaders du mouvement Euromaidan. Venant de Lviv (ouest du pays), il s’était illustré en février, dénonçant avec passion l’accord conclu par l’opposition avec l’ancien président Ianoukovitch. Un accord péniblement négocié sous les auspices des ministres européens des Affaires étrangères (polonais, allemand et français). Réquisitionnant le micro le vendredi, il avait alors retourné la foule assemblée, rappelant tous les morts qui étaient tombés sur la place Maidan, dénonçant une opposition prête à « serrer la main à un tueur » (lire l’article sur le New-York Times).

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).