Violent accrochage entre la force Barkhane et des djihadistes au nord Mali. 1 militaire tué

Violent accrochage entre la force Barkhane et des djihadistes au nord Mali. 1 militaire tué

Share

ThomasDupuy@Def1410(B2) Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’a annoncé mercredi après-midi (29 octobre) devant l’Assemblée nationale, à Paris, avant la discussion du budget de défense 2015. « Cette nuit (du 28 au 29 octobre) dans le cadre d’une opération planifiée de lutte contre les mouvements djihadistes, un violent accrochage a opposé, au nord Mali, dans le massif du Tigharghar, la force Barkhane à un important groupe armé terroriste de type Aqmi », un campement terroriste abritant une trentaine d’individus. « Les combats viennent tout juste de s’achever ».

(Maj 21h) Le ministre de la Défense a indiqué dans la soirée qu’un soldat avait été tué et 2 autres blessés dans cette action. Un des militaires blessés « est actuellement pris en charge par l’antenne chirurgicale avancée de Tessalit. La vie de ce militaire n’est pas en danger » indique l’Etat-Major des armées qui ajoute qu’une « vingtaine de terroristes a été neutralisée ».

Agé de 32 ans, « Thomas Dupuy appartenait au Commando Parachutiste de l’Air N°10, basé à Orléans ». Il avait notamment servi en Afghanistan en 2011, avant de rejoindre le théâtre sahélien en août dernier. Il était un spécialiste reconnu dans les domaines de l’appui aérien, des transmissions opérationnelles et du saut à ouverture très grande hauteur » a indiqué JY Le Drian « saluant l’engagement courageux » du sous-officier.

(NGV)