Un dhow libéré dans le Golfe. Le capitaine soulagé

La frégate Brandeburg et le dhow (crédit : Eunavfor)
La frégate Brandeburg et le dhow (crédit : Eunavfor)

(BRUXELLES2)  Un dhow, capturé par les pirates, vient d’être libéré sans tirer un coup de feu, ce samedi (26 avril), a-t-on appris hier. Si on en croit le QG de Atalanta, l’opération européenne anti-piraterie, à Northwood, le capitaine d’un dhow et son équipage qui étaient dans l’océan indien ont eu chaud. Six pirates armés, qui avaient pris le navire et l’équipage en otage durant 14 jours, ont fui la scène du crime après l’arrivée d’un avion de patrouille maritime espagnol qui appartient à la Force aéronavale de l’UE (EUNAVFOR) et avant celle d’un navire de la flotte, le FGS Brandenburg.

Le capitaine a confirmé son calvaire aux militaires de l’équipe d’intervention du FGS Brandenburg venu le libérer. « J’ai été forcé de naviguer dans le golfe d’Aden, où ils (les pirates) avaient prévu d’utiliser le boutre comme un « bateau-mère » pour attaquer les navires marchands en mer » a-t-il déclaré aux militaires. Les pirates ont cependant, avant de quitter le navire, emporter quelques « souvenirs » : « du matériel électronique et d’autres objets personnels de l’équipage ». Pour le contre-amiral Jürgen zur Mühlen qui commande la flotte européenne, « cet événement confirme que la menace de la piraterie est encore très réelle ».

On attend l’arrestation des auteurs qui ne saurait tarder normalement…

Commentaire : nous pourrions ajouter que cet évènement montre aussi combien les statistiques anti-piraterie ne sont pas tout à fait exactes. Nous apprenons ainsi, incidemment, qu’un dhow a été capturé il y a 14 jours et 14 marins retenus en otages. Cet évènement ne figure pas dans les statistiques européennes qui affichent toujours un 0 pointé en matière de capture alors qu’il faudrait le remplacer par un « 1 ». Il faudrait commencer à sérieusement revoir ces statistiques qui commencent à ressembler aux chiffres grecs de déficit avant 2008. Un leurre !

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).