La guerre d’Ukraine commence. Kiev récupère sa marine et ses avions de Crimée

Le Balta à quai à Odessa (crédit : marine ukrainienne)
Le Balta à quai à Odessa (crédit : marine ukrainienne)

(BRUXELLES2) Malgré les tensions croissantes à l’est de l’Ukraine (*), l’armée et la marine ukrainiennes récupèrent peu à peu leurs « petits » abandonnés en Crimée. Le Balta (U-811), un bâtiment de démagnetisation  en provenance de Sébastopol, est ainsi arrivé à Odessa (dans le sud de l’Ukraine) lundi. Il y rejoint le Pryluky (U-153), un petit navire, et Fastiv (U-760), un ravitailleur pétrolier, déjà à quai. Le premier avion, un Beriev Be-12 (avion hydravion de surveillance maritime, anti-sous-marins) est arrivé à l’aéroport de Novofedorivka – Mykolayv, lundi. Tandis que deux hélicoptères « marine » Ka-27 retournaient… par la voie ferroviaire à Mykolayv.

Selon un accord conclu entre les Russes et les Ukrainiens, les navires « bloqués » ou « capturés » en Crimée lors de l’annexion du territoire par la Russie, ainsi que les avions, hélicoptères et véhicules restant dans la péninsule, vont être restitués aux autorités de Kiev. Le ministre de la Défense, Mykhaylo Koval, l’a confirmé après une réunion du cabinet des ministres vendredi dernier. « Nous avons des accords avec la partie russe sur l’évacuation de nos navires et matériels. Le schéma est le suivant : un avion vole, deux avions sont transportés démontés sur des remorques; un navire quitte le port, deux navires sont remorqués ». Une nouvelle réunion s’est tenue mardi entre représentants des ministères de la Défense russe et ukrainien afin de définir le calendrier d’évacuation des navires restant encore dans la péninsule, ainsi que le confirme le ministère ukrainien de la Défense.

La semaine dernière, plusieurs groupes d’officiers et militaires ukrainiens, et leurs familles, s’étaient déjà réinstallés dans le reste du territoire ukrainien. 80 hommes et 30 véhicules sont ainsi arrivés jeudi dernier à Odessa tandis que 100 autres hommes  en provenance de Crimée s’installaient à Ochakov.

Au total, la marine ukrainienne avait 70 navires en Crimée. Mais certains sont hors d’état de naviguer ou obsolètes et resteront dans la péninsule. Elle y disposait également d’avions MiG29 et de hélicoptères Ka-29, de tanks et de véhicules. Les « tanks de Perevalne sont en bon état » – a précisé le ministre ukrainien de la Défense. Ce qui n’est pas le cas des véhicules qui « ont été presque détruits ».

(Nicolas Gros-Verheyde)

(*) Le ministère de la Défense a ainsi confirmé ce mercredi (16 avril), que des éléments armés non identifiés ont pris possession de 6 véhicules blindés ukrainiens engagés dans l’opération anti-terroriste dans la région de Donestsk, à Kramatorsk.