Les premiers éléments se déploient à Bangui

(crédit : ECPAD)
(crédit : ECPAD)

(BRUXELLES2) Les unités de commandement et de logistique se déploient à Bangui et préparent la montée en puissance de la force européenne EUFOR RCA, a confirmé il y a quelques heures le comité militaire de l’UE. Ce sont les premiers en tant que tels de l’opération.

Le général Lion, qui commande l’état-major de force (FHQ) de la mission EUFOR RCA, est ainsi arrivé à Bangui samedi 5 avril avec un noyau initial d’une vingtaine de personnes. Il s’agit pour le moment de ce qu’on appelle en terme militaire un «harpon» d’état-major qui va permettre ensuite de « contribuer à la montée en puissance de l’EUFOR ».

De leur côté, les 55 gendarmes français déjà présents à Bangui restent, pour l’instant, sous commandement français de l’opération Sangaris. Ils basculeront dans la force européenne, « le moment venu », quand toute la structure de commandement européenne sera en place, nous a précisé le général Ponties commandant l’opération EUFOR RCA. La capacité initiale opérationnelle de la mission (IOC) devrait être prononcée, normalement, fin avril. Ce qui signera le « début » opérationnel de la mission. Quant à la pleine capacité opérationnelle (FOC), selon les informations parvenues à B2, elle ne sera pas prononcée avant fin juin.

(Nicolas Gros-Verheyde)