Le rôle des experts européens à la frontière Moldavie – Transnistrie – Ukraine

Un garde-frontière ukrainien à Odessa lors d’une célébration (Crédit : EUBAM Moldova-Ukraine)
Un garde-frontière ukrainien à Odessa lors d’une célébration (Crédit : EUBAM Moldova-Ukraine)

(BRUXELLES2) Des citoyens russes bloqués à la frontière entre la Moldavie et l’Ukraine, des mesures de sécurité renforcées…la mission européenne d’assistance aux frontières, EUBAM Moldova-Ukraine dont le quartier-général est à Odessa, a fait état à B2 de multiples troubles le long des frontières et lignes administratives moldaves et ukrainiennes. Les régions autonomes à majorité russe, la Transnistrie et la Gagaouzie sont devenues le centre de toutes les attentions suite à l’annexion de la Crimée par la Russie.

La mission européenne aux objectifs « techniques » se veut plutôt optimiste comme l’a expliqué, Anne Leinonen, sa porte-parole, dans un entretien exclusif à B2. « Les autorités à la frontière ukrainienne ont intensifié leurs mesures de sécurité. Il y a un nombre croissant d’étrangers qui se voient refuser l’entrée à l’Ukraine, notamment des citoyens russes. Car ils ne rencontrent pas les conditions nécessaires. (…) Les experts de la mission font des observations régulières et ils n’ont pas été témoins de perturbations dans le mouvement des gens et des marchandises en Transnistrie. »

La suite de l’entretien sur le Club : Le rôle des douaniers européens à la frontière Moldavie – Transnistrie – Ukraine

Loreline Merelle

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise

Commentaires fermés.