Le transfert d’Oliver Ivanovic, accusé de crime de guerre, à Mitrovica

(BRUXELLES2) Oliver Ivanovic, ex-leader du parti civique SDP (parti modéré), a été transféré de la prison de Pristina à celle de Mitrovica. Le comité d’examen des juges de Mitrovica y a, en effet, donné un avis favorable, annonce la mission européenne « Etat de droit » EULEX.

L’affaire est très sensible. Retenu en détention provisoire depuis le 27 janvier, ce Kosovar a fait partie des « gardiens du pont » qui bloquaient le principal pont de Mitrovica (dénommé « Pont Austerlitz » par les Français de la Kfor) et coupait la ville en deux. Il est ainsi détenu pour crime de guerre et suspecté de l’assassinat de dix kosovars albanais en 2000. Le juge d’instruction de Mitrovica a ordonné la prolongation  de sa détention le 27 février pour deux mois, soit jusqu’en avril 2014. En cause : le « risque de fuite » de l’accusé et « l’influence » qu’il pourrait exercer sur les témoins « s’il est libéré ».

L’arrestation d’Olivier Ivanovic, Kosovar serbe, par les forces d’EULEX, avait provoqué de vives protestations du côté serbe.

(LM)

Lire aussi :

Loreline Merelle

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise