EUTM Mali entame la formation du 4e bataillon

Les formateurs européens et les soldats maliens alignés lors de la cérémonie de début de la formation, ce mercredi 8 janvier (Crédits: EUTM Mali)
Les formateurs européens et les soldats maliens alignés lors de la cérémonie de début de la formation, ce mercredi 8 janvier (Crédits: EUTM Mali)

(BRUXELLES2) Le GTIA4, le quatrième bataillon de l’armée malienne, a officiellement débuté sa formation au camp de Koulikoro (au nord de Bamako). Comme pour les trois premiers bataillons constitués, les formateurs européens entraineront les soldats maliens pendant 10 semaines. Les deux premières semaines seront consacrées aux fondamentaux, base de la formation spécialisée (infanterie, génie, commando, logistique…). L’entrainement se concluera par trois semaines d’exercices par spécialité et un exercice de synthèse final pour l’ensemble du bataillon.

Commentaire (NGV) : C’est la fin du premier cycle de formation d’EUTM Mali qui aura ainsi assuré, comme prévu il y a un an, la formation de quatre bataillons de l’armée malienne. A l’époque, quelques commentaires avaient mis en doute, cette capacité européenne à assurer sa tâche dans les délais et dans les formats. La réalité a été tout autre. La mission EUTM Mali va d’ailleurs être prolongée afin d’assurer un nouveau cycle de formation.

Leonor Hubaut

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise Leonor Hubaut est journaliste. Diplômée en relations internationales de l'Université Libre de Bruxelles (mention mondialisation). Elle couvre pour B2 le travail du Parlement européen, les missions de la PSDC et les questions africaines. Spécialiste du Sahel.