Un exercice « Hot Blade » très portugais

LogoHep(BRUXELLES2) Le prochain exercice d’entraînement des pilotes d’hélicoptères européens « Hot Blade » aura lieu cet été au Portugal sur la base de Ovar. C’est le troisième exercice du Programme européen d’exercices héliportés (HEP), de la série, destiné à s’entraîner dans une de courants d’airs chauds. Au total, plusieurs centaines de sorties et près de 1000 heures de vol sont prévues, permettant la poursuite de cette formation multinationale.

30 hélicoptères et 4 avions

La Conférence de planification principale qui s’est tenue à la mi-janvier a montré « un intérêt accru des Etats membres » explique-t-on à l’Agence européenne de défense qui gère ces exercices. Ainsi un total de « 30 hélicoptères, quatre avions de combat, trois avions de transport et un de renseignement », seront engagés. Sept pays participent à l’exercice : l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède et le Royaume-Uni.

L’imbrication terre – air

Fait nouveau : la participation des forces terrestres en nombre. Aux côtés des Portugais, les Allemands, Néerlandais et Britanniques ont fait part de leur intention d’envoyer plus de 450 soldats pour effectuer des missions conjointes. Soit un nombre assez élevé. Un processus de planification intégrée des missions va donc être présenté, pour la première fois, afin d’assurer la coordination Terre – Air et l’intégration des forces terrestres dans les différents scénarios.

L’encadrement de l’exercice sera assuré par les « mentors » expérimentés – qui auront suivi le Cours européen d’instructeur de tactique d’hélicoptères, qui se tiendra en mars et mai, de cette année, pour la deuxième fois.