Aide humanitaire européenne doublée pour la Centrafrique

départ de l'aide humanitaire européenne ce dimanche de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem (© Th. Monasse / B2)(BRUXELLES2) La Commission européenne a débloqué aujourd’hui (16 décembre), 18,5 millions d’euros supplémentaires pour la République centrafricaine, afin de « fournir une assistance vitale immédiate à la souffrance des plus vulnérables ». C’est presque un doublement de l’aide humanitaire, qui était de 20 millions d’euros pour l’année.

On râcle les fonds !

Si 8,5 millions doivent être « engagés immédiatement avant la fin de l’année », les 10 millions restants (sortis du Fonds européen de développement) « seront programmés à partir du 1er janvier 2014 » précise le Commissaire pour le développement, Andris Piebalgs. Certes c’est un effort, mais cela reste dix fois moins que les sommes engagées pour la Syrie (800 millions sur deux ans).

1,3 millions de personnes en détresse

La Commissaire pour l’aide humanitaire, Kristalina Georgieva, ne cesse d’appeler à plus. « Il y a 1,3 millions de personnes sont dans le besoin aujourd’hui. Nous devons faire plus » a-t-elle déclaré aujourd’hui devant la presse. « L’accès aux services de base, de la nourriture et de l’eau est limité et des millions de Centrafricains dépendent de l’aide extérieure. Nous devons agir maintenant par l’augmentation de notre aide et apporter un soulagement à ceux qui souffrent le plus ».

Lire aussi : Décollage de l’aide humanitaire pour la RCA

Plus de détails dans Le Club : Syrie. Les besoins humanitaires vont aller croissant (Georgieva)

Leonor Hubaut

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise Leonor Hubaut est journaliste. Diplômée en relations internationales de l'Université Libre de Bruxelles (mention mondialisation). Elle couvre pour B2 le travail du Parlement européen, les missions de la PSDC et les questions africaines. Spécialiste du Sahel.