Kosovo. S’il vous plaît, allez voter!

Bannière appelant au boycott des élections de novembre 2013 à Mitrovica. (Crédit: Adam Jones - Global photo Archive)
Bannière appelant au boycott des élections de novembre 2013 à Mitrovica. (Crédit: Adam Jones – Global photo Archive)

(BRUXELLES2) « Tous les citoyens sont invités à participer aux scrutins de dimanche. La participation est le seul moyen pour les citoyens de se faire entendre » rappelle la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, à quelques jours des élections municipales du nord du Kosovo. Considérés comme le baromètre des relations entre la Serbie et son ancienne province sécessionniste, ces élections constituent un véritable test de viabilité pour l’accord dit « du 19 avril » (*), conclu sous l’égide de l’Union européenne, entre la Serbie et le Kosovo. « Ce sera le signe de notre attachement et de l’attachement des deux partis à l’accord d’avril » a insisté la Haute Représentante dans un communiqué. L’Union européenne est bien sur le qui-vive !

Une politique européenne volontariste

Après l’ouverture des négociations sur l’accord de stabilisation et d’association (ASA), en début de semaine à Pristina (lundi 28 oct), l’Union européenne a annoncé jeudi le déblocage de 15 millions d’euros dans le cadre de l’Instrument d’aide à la préadhésion (IPA) en faveur des municipalités à majorité serbe pour l’ensemble du Kosovo et particulièrement le Nord. Et ce n’est pas tout. « Des fonds supplémentaires pourraient être alloués au cours du processus » déclare la Commission européenne dans un communiqué (le budget annuel de préadhésion du Kosovo représente actuellement 65 à 70 millions d’euros).

Un climat tendu

Ces élections, nouvelle étape vers l’intégration des serbes du Kosovo dans le pays à majorité albanaise, sont particulièrement contestées, autant par la population albanaise que serbe. Les Premiers ministres serbes et kosovars ont conclu, le 7 octobre, sous la houlette de l’Union européenne, un accord afin d’éviter toute interdiction de la campagne des politiciens serbes dans le nord du Kosovo avant les élections municipales. Mais sur le terrain, le climat reste extrêmement tendu entre les deux ethnies, alors que les campagnes électorales voient s’affronter candidats albanais et serbes. Au cours des derniers mois, de nombreux troubles ont été constatés dont des attentats mineurs.

Eviter le boycott

La crainte d’un boycott – relayé par des appels locaux – reste palpable. Les deux Premiers ministres sont donc montés au front. Le 21 octobre, le Premier ministre Serbe, Ivica Dačić, s’est engagé à favoriser le déroulement des élections municipales, une nécessité pour enclencher sa demande d’adhésion à l’Union européenne. Mais aussi « pour faire reconnaître au niveau international l’existence de la Communauté des municipalités serbes », a souligné vendredi, Aleksandar Vucic, vice-Premier ministre serbe, en déplacement au Kosovo. De son coté, le Premier ministre Kosovar, Hashim Thaci, a salué  jeudi des élections auxquelles participeront « pour la première fois toutes les communautés du Kosovo ». Une mission européenne d’observation des élections a été déployée en septembre; près de 99 observateurs européens sont sur place pour veiller au bon déroulement du processus électoral.

(*) Conformément à l’accord du 19 avril 2013, la Serbie, en échange de de garanties de sécurité et d’autonomie offertes à une « Communauté des communes serbes » du Kosovo ,  s’est engagée à démanteler les structures « parallèles » qu’elle maintient au nord du Kosovo dans plusieurs domaines dont la police, le renseignement et la justice.

Loreline Merelle

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise

Commentaires fermés.

Inscrivez-vous à notre newsletter