Centrafrique : La France enverra un millier de soldats (Le Drian)

Centrafrique : La France enverra un millier de soldats (Le Drian)

Share
Le ministre Jean-Yves le Drian au dernier conseil des ministres de la Défense, le 19 novembre (© Th. Monass / B2)

Le ministre Jean-Yves le Drian au dernier conseil des ministres de la Défense, le 19 novembre (© Th. Monass / B2)

(BRUXELLES2) Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian a confirmé ce matin (26 novembre), sur Europe 1, que la France enverrait en République centrafricaine « de l’ordre d’un millier de soldats » supplémentaires. Ils seront présents « pour une période brève, de l’ordre de six mois à peu près, (…) en soutien de la Misca et non en ‘entrée en premier’ comme au Mali ». La France « accompagnera une force africaine en cours de constitution pour faire en sorte que ce massacre s’arrête et qu’on soit en situation de rétablir l’ordre et la sérénité » a-t-il précisé.

Un chaos humanitaire et un effondrement sécuritaire

Sans reprendre le terme de « génocide », Le Drian n’a pas caché l’urgence qu’il y avait à stabiliser le pays. La République centrafricaine est dans « un état très grave. C’est un Etat en cours d’effondrement. Il ne faudrait pas que l’Etat s’effondre ». C’est « un chaos humanitaire qui s’accompagne d’un effondrement sécuritaire ». « Il y a des exactions, des massacres. (…) Il y a une tendance à l’affrontement confessionnel qui se prépare ».

Projet de résolution à l’ONU en cours

A noter qu’un projet de résolution a été préparé par la France et communiqué aux autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU, il devrait être voté la semaine prochaine, a précisé le représentant permanent français à l’ONU, G. Arraud. Soit de façon quasi-simultanée avec le sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, organisé à Paris les 6 et 7 décembre.

Lire aussi :