Merci Edward… et surtout bon courage !

FrancoisHollande@Fr131025(BRUXELLES2) Un hommage plutôt inattendu a été rendu à Edward Snowden, le « lanceur d’alertes », par le président de la république française. « Finalement, ces révélations Snowden peuvent être utiles, elles sont déjà utiles (d’ailleurs), permettant plus d’efficacité dans l’action des services, plus de protection dans la liberté des citoyens. » François Hollande en a profité d’ailleurs pour demander aux Etats-Unis de donner tous les documents en sa possession « Nous, nous voulons connaître ce que la presse sait déjà. Et qu’elle va continuer à publier j’imagine, à partir des documents dit  » Snowden ». Nous demandons à la partie américaine de nous fournir ce que la presse a déjà. »

Pas d’asile ni de prix

Pour autant, la France n’entend pas rompre sa politique de méfiance à l’égard de Snowden. Ainsi il n’est pas question de lui accorder l’asile ou le féciliter. « Il ne s’agit pas de cela. (…) Une procédure judiciaire est engagée par les Etats-Unis (contre Snowden). Et nous avons un accord avec les Etats-Unis, je ne pense pas que ce soit la bonne méthode de se déterminer par rapport à Snowden. »

A noter qu’en Allemagne, le chef des SPD au Bundestag, Thomas Opperman, a demandé à pouvoir auditionner Snowden après les dernières révélations du Bild, ce dimanche « Obama voulait tout savoir sur Merkel. Le président américain savait depuis 3 ans. Schröder déjà espionné »…