Un sixième soldat français tué au Mali

Un sixième soldat français tué au Mali

Share

(Crédits: EMA / Armée de Terre)

(BRUXELLES2) Le bilan humain de l’opération Serval au Mali s’est alourdi avec la mort d’un 6ème soldat français dans « l‘extrême nord » du pays. Le soldat décédé est le caporal-chef Stéphane Duval, du 1er régiment parachutiste d’infanterie de Marine de Bayonne (1er RPIMa).

Les faits se sont déroulés près de la frontière algérienne, « dans le nord-est du pays entre Tin Zouaten et Boughessa » ce lundi 29 avril dans l’après-midi lors d’une «opération de reconnaissance et de fouille conduite par les forces spéciales ». Le véhicule léger de type VPS a « sauté sur un engin explosif », selon la version officielle, ce qui a provoqué la mort du caporal-chef et a blessé « 2 autres soldats sérieusement ». Ceux-ci ont été évacués sur « l’antenne chirurgicale aérotransportable (ACA) de Tessalit » mais dont les pronostics vitaux ne sont pas engagés.

Cette perte rappelle que malgré le début du retrait, de violents combats se poursuivent dans le nord du pays où le but des forces spéciales est de « rechercher et de détruire les groupes terroristes qui s’y trouveraient encore ».

 

Lire aussi sur B2 :