Retour à l’activité. Le cap des 5000 articles franchi

(BRUXELLES2) Après quelques jours de pause, au fin fond des Alpes, je reviens aux « affaires », avec les derniers détails sur la mission européenne de formation des militaires maliens (EUTM Mali) qui a démarré officiellement ces jours-ci et un commentaire sur la fin de l’Eurafrique. Je serai d’ailleurs encore absent quelques jours la semaine prochaine, mais pour la « bonne cause » (avec un déplacement en Afrique et au Mali).

Petit poisson

Les lecteurs les plus fidèles auront également remarqué un article, un peu incongru, sur la dénomination des salles du service diplomatique européen (lire : Et le nom du batiment du service diplomatique est…). Cet article doit être relié à la date du 1er avril, propre aux canulars. Il n’y aura donc pas de cafeteria « Hugo Chavez » au SEAE, ni de réunion autour d’un verre dans un hotel de Dublin sur cette question. Encore que…:-)

Le cap des 5000 articles

Un dernier mot pour préciser la vie de ce blog. « Bruxelles2 » a désormais passé le cap des 5000 articles, dont près de 500 sont disponibles sur le Club de B2. Ce site réservé aux abonnés est une voie nouvelle, résolument innovante, que je poursuis. Elle permet d’approfondir certains sujets – notamment sur le service diplomatique européen (SEAE), les nominations en cours, les projets de pooling and sharing ou le suivi de la jurisprudence européenne sur les sanctions. Divers services sont déjà en place – et seront renforcés dans l’avenir – comme un fil d’actualité qui reprend les news des différents ministères de la Défense ou la mise en place d’une page spécifique sur la review du SEAE (avec toutes les décisions principales et contributions pour sa révision). Je ne peux qu’inciter chacun – du moins ceux qui le peuvent et ne l’ont pas encore fait – à adhérer à ce service (souscription ici). Ce site payant permet ainsi à B2 de tracer sa route, sans publicité, ni d’autres financements, et de continuer à croitre.

L’équipe de « B2 » s’est d’ailleurs renforcée grâce à l’apport d’étudiants en stage, comme Thomas Le Bihan qui a assuré vaillamment la permanence ces derniers jours. Ce qui permet de continuer à suivre un nombre de sujets toujours plus variés…

Tags: No tags

Comments are closed.