L’A400M certifié

(crédit : Airbus military)

(BRUXELLES2) C’est un tampon qui vaut de l’or. Airbus Military – la firme qui fabrique l’A400M – a reçu ce mercredi (13 mars) la certification de type complet pour l’avion de transport militaire de nouvelle génération. Certificat délivré par Norbert Lohl au nom de l’agence européenne de sécurité aérienne (AESA). « Une étape cruciale vers la livraison du premier avion à l’armée de l’air française» précise l’industriel dans un communiqué. Cette attribution n’est pas tout à fait anodine. L’A400M est en effet le premier avion de transport militaire (au monde) à avoir été conçu et certifié selon les normes civiles depuis sa création.

Un gros défi … et quelques retards

Pour Cédric Gautier, chef militaire Airbus A400M du programme, cette certification de l’A400M aux normes civiles aussi bien que militaires a été « un énorme défi pour nous, nos fournisseurs et l’EASA elle-même ». Le mot « défi » n’est pas volé. L’obligation de certification « civile » a été une des causes du retard de l’avion (lire : L’Airbus A400M: la cause… les causes du retard (dossier). Mais demain ce pourrait être des causes du succès de l’avion. Ainsi que le prévoit C. Gautier « En fournissant un cadre solide pour la certification à des normes reconnues mondialement, nous en verrons des avantages importants. Et de nouveaux clients rejoindront le programme. » L’avion européen bénéficie, en effet, d’une avance sérieuse sur ses concurrents. Et les ventes à l’export vont pouvoir reprendre.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).