Les formateurs baltes et nordiques arrivés à Bamako. Une première pour les Lituaniens (Maj)

Les formateurs baltes et nordiques arrivés à Bamako. Une première pour les Lituaniens (Maj)

Share

La cérémonie de remise du drapeau avant le départ au Mali des deux militaires lituaniens (crédit : ministère lituanien de la Défense)

(BRUXELLES2) Les formateurs du « team » balto-nordique – finlandais, suédois, lituaniens * – sont également arrivés, dimanche (24 mars), pour participer à la mission de l’Union européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali).

Une première africaine pour les Lituaniens

Précisons que pour les deux Lituaniens, membres de la brigade d’infanterie motorisée « Roi Mindaugas », cette mission a un petit aspect de nouveauté, puisque c’est la première contribution à une mission sur le continent africain. « Le renforcement des structures de sécurité africaines est une des priorités de l’Union européenne » avait estimé le ministre lituanien de la Défense, Juozas Olekas, avant leur départ.

Tous ont été suivre une formation et une mise en condition à la vie africaine à la brigade de Pori à Säkylä en Finlande, qui sert de lieu d’entraînement pour tous les casques bleus finlandais partant en mission à l’étranger.

Démarrage : début avril

La formation doit démarrer début avril. Plus exactement les premiers soldats maliens qui seront formés arriveront le 2 avril. La formation démarrant dans les jours suivants. La majorité des effectifs sont désormais sur place, à l’exception des Espagnols qui n’arriveront sur place que le 13 avril : 32 hommes de la Legion de Viator (Alméria) serviront de force de protection (1 lieutenant, 3 officiers de protection et 28 hommes) et 15 instructeurs qui viendront s’ajouter aux 8 militaires espagnols déjà sur place, ainsi que nos collègues d’Europapress.

* Les Norvégiens ne participent finalement à ce team