Eutm Mali : les premiers formateurs sont arrivés. Le rôle 2 aussi (maj)

Eutm Mali : les premiers formateurs sont arrivés. Le rôle 2 aussi (maj)

Share

Le Rôle 2 arrive à Bamako (crédit : EUTM Mali)

(BRUXELLES2) Le rôle 2 – hôpital de campagne – est normalement opérationnel à Koulikoro pour l’opération européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali). L’arrivée des matériels et personnels s’est faite en deux temps.

Mercredi au petit matin (20 mars), les éléments lourds du rôle 2, fournis par la Bundeswehr, ont été débarqués d’un Antonov 124 russe en provenance de Heidelberg. Ce premier vol a amené 6 ambulances et leurs remorques (systèmes d’éclairage, générateurs), plus de 150 palettes composées des tentes, de logement pour le personnel de l’hôpital mais aussi pour installer les matériels médicaux, le matériel pour le « Rôle 1 » au complet et une grande partie du matériel et des fournitures nécessaires pour faire fonctionner l’hôpital de campagne. Tout le matériel était accompagné de 6 personnes (conducteurs et énergistes) qui avaient également voyagé dans l’Antonov.

Le reste du personnel médical (43 personnes) est arrivé, en provenance de Cologne, dans la soirée du mercredi par un Airbus des forces armées françaises. Des médecins, des infirmières et des techniciens paramédicaux de trois pays : 34 Allemands, 6 Autrichiens et 3 Hongrois. A bord du même avions : 34 formateurs français (du Mans), 1 Luxembourgeois, 18 membres des équipages belges des 2 hélicoptères d’évacuation sanitaire. Les instructeurs et le corps médical ont pris la route, dès le lendemain (21 mars), vers Koulikoro. Il ne s’agissait pas de trainer, pour commencer l’installation vendredi afin de pouvoir déclarer le Rôle 2 opérationnel dans le week-end.

Les personnels belges restent, eux, dans la capitale malienne, les hélicoptères étant, en effet, basés sur l’aéroport de Bamako.

 

La force protection également opérationnelle (Maj)

Quant à la compagnie française de « force protection » de Koulikoro, elle est également arrivée au camp de formation vendredi 22 mars 2013 en fin d’après-midi, apprend-on d’EUTM Mali. Partis de France, le 17 mars, et arrivés à Dakar en fin de journée, c’est ensuite en véhicules que les militaires français ont rejoint Dakar à Bamako, à travers le Sénégal et l’ouest du Mali. Formée de 3 sections (peloton) en tout de 90 personnes, elle assurera la « garde des infrastructures de EUTM Mali au camp de Koulikoro, la sécurité des séances d’entraînement à l’extérieur (Combat, séances de tirs, manœuvre en véhicules, …) et les escortes des déplacements entre la capitale et le camp ». La sécurité à « l’intérieur du camp est toujours assuré par les forces maliennes » précise-t-on au QG d’EUTM Mali. La 4e section formée des Espagnols devrait arriver le 13 avril.

A Bamako, ce sont les Tchèques qui assurent la sécurité du Main HeadQuarters (MHQ). Lire : Première mission en Afrique pour les paras de Chrudim