Kabila, Kagame et Museveni autour de la même table

(B2) Les trois présidents de la région des Grands Lacs, le Congolais Joseph Kabila, le Rwandais Paul Kagame et l’Ougandais Yoweri Museveni se sont retrouvé à Kampala au sein de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). Ils ont d’abord condamné et sommé le groupe rebelle du M23 d’arrêter immédiatement son offensive armée. Puis ont examiné les voies de sortie de crise au Nord-Kivu. Le président rwandais a fait savoir que sa présence à cette réunion était une preuve de sa volonté de travailler avec ses homologues congolais et ougandais. Une réunion saluée à Bruxelles par le porte parole de Catherine Ashton comme « une étape importante en vue d’empêcher une plus grande détérioration de la crise et de commencer à travailler sur des solutions durables ». La Haute Représentante encourage toutes les parties à travailler «de bonne foi» afin de mettre en oeuvre l’accord trouvé entre chefs d’Etat «en commençant par l’arrêt immédiat de l’offensive du M23 et son retrait de Goma». Elle a également appelé à respecter l’accès humanitaire dans la région pour toutes les personnes dans le besoin.

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise