Exporter en Syrie le modèle Finul déployé au Liban

(BRUXELLES2) Un plan pour former une force de paix de 3 000 hommes à envoyer en Syrie serait en préparation du coté de l’ONU. Lakhdar Brahimi, envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue Arabe, est en train de « tester », avec discrétion, les pays disposés à contribuer avec leurs troupes à l’éventuelle force de paix, selon le quotidien britannique Daily Telegraph. Le diplomate algérien a mis de côté les Etats-Unis et la Grande-Bretagne pour leur engagement en Irak et en Afghanistan, s’est adressé aux pays qui font partie de la Finul, la force onusienne engagée à la frontière entre Israël et le Liban, et constitué en grande partie d’Européens (Italie, France, Belgique, …). Ces derniers auraient les infrastructures et les compétences pour mettre en place une force de paix en Syrie.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).