L’Iran doit prendre des mesures d’urgence (E3+3)

(BRUXELLES2) Après la réunion des E3+3 à New-York, Catherine Ashton, la Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères et négociatrice en chef, a tenu à avertir l’Iran à « prendre des mesures de toute urgence ».

Alors qu’Israël, bruyamment, met en avant sa mobilisation pour une solution militaire, les 6 (France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Chine et États-Unis) penchent en faveur de « continuer le processus de négociation » sur  « la question nucléaire iranienne ». Mais pour cela, il faut que l’Iran fasse un geste notable, qu’il prenne des mesures d’urgence.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).