Oiseaux contre F16 = F16 crashé

(BRUXELLES2) Un F-16 de l’armée belge s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement jeudi (16 août) dans l’après-midi. L’avion de chasse avait quitté sa base, de Kleine-Brogel, à 14h44.

« Lors de son retour vers la base, alors qu’il effectuait des approches à basse altitude, la tour de contrôle a aperçu des flammes à l’arrière de l’appareil » précise-t-on au ministère de la Défense Belge. L’avion se trouvait tout près de la piste de Kleine-Brogel, à 1 km. Le pilote n’a eu que d’autre recours de s’éjecter ; il a été « retrouvé sain et sauf », par les habitants de Peer, la commune de la base aérienne… dans un arbre !

L’enquête sur les causes de l’accident est « en cours ». Mais selon les « premières informations » à disposition à la Défense, qui se base sur les conversations même du pilote avec la tour de contrôle, on penche pour un birdstrike (une collision avec des oiseaux)… Comme quoi la meilleure défense anti-aérienne, c’est un … lâcher d’oiseaux !

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).