La présidence chypriote veut pousser la réflexion sur la défense européenne. Son agenda

(BRUXELLES2 à Nicosie) Bien que « petit » pays, Chypre participe à la plupart des missions de l’Union européenne. Et durant sa présidence, il entend pousser la politique européenne de défense et sécurité commune (PeSDC). Une série de conférences et séminaires vont ainsi rythmer les prochains mois.

Pousser la réflexion sur la Défense européennes, stratégie et capacités

Les chypriotes veulent mettre autant le focus sur la politique de défense comme sur les capacités. Un séminaire est ainsi organisé le 30 octobre à Bruxelles intitulé « sur la route avec la PSDC. Planification et conduite (des opérations), capacités, stratégie ».

Deux autres séminaires seront centrés plus spécifiquement sur les capacités. L’un à Bruxelles, le 19 septembre, en coopération avec l’agence européenne de défense et l’Institut d’Egmont autour de la coopération « innovante » en matière de défense « Pooling and consolidating demand ». L’autre à Paphos, les 18 et 19 octobre, sur la manière d’améliorer le processus du développement des capacités militaires. Un atelier de travail de la Headline task force se tiendra à ce moment là également.

Deux séminaires sur la sécurité maritime sont organisés : l’un à Paris le 6 septembre, l’autre à Larnaca (l’un des principaux ports de l’ile) les 8 et 9 novembre.

Des olympiades

Point original, Chypre a entamé des « olympiades » de la PeSDC. Réunissant les « cadets » des différentes armées européennes, il commence d’abord par une série d’apprentissage à distance, par internet. A la fin de cette formation, les étudiants devront plancher sur une étude en lien avec les sujets de la PSDC. Et le tout se clôturera à Paphos, les 4 et 5 octobre, au bord de la mer (un très bel endroit, je recommande 🙂 ), avec la présentation des essais par les étudiants et la remise des prix pour les meilleurs d’entre eux par l’UE et le ministère chypriote de la Défense. Les essais seront ensuite réunis sous forme d’ouvrage.

Battlegroups et comité Athena

Les réunions plus classiques se dérouleront également. Après la réunion informelle des directeurs de la défense (à Nicosie qui vient de s’achever les 4 et 5 juillet), ce sera au tour des experts (financiers) du comité Athena de se réunir à Larnaca les 20 et 21 septembre. Les membres du comité militaire de l’UE sont, eux, attendus, les 11 et 12 octobre, à Larnaca. Tandis que la conférence de coordination des battlegroups aura lieu le 19 septembre… à Bruxelles et les directeurs du renseignement seront en « conclave » le 13 novembre, également à Bruxelles !

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).