La décision sur la mission EUAVSEC au Sud Soudan retardée

(BRUXELLES2) Le Conseil des ministres de la Justice n’a finalement pas réussi à approuver jeudi (7 juin) le lancement de la mission de sécurisation de l’aéroport de Juba au Sud-Soudan (EUAVSEC South Soudan). Ce point devait figurer à l’ordre du jour du Conseil en point A (sans discussions). Mais il a dû être retiré au dernier moment. Plusieurs Etats ont posé des réserves parlementaires. Ces réserves sont purement « formelles », estime-t-on au service diplomatique européen (SEAE). « Nous ne nous attendons à aucune objection sur la substance » m’a-t-on ainsi précisé. Mais elles retardent, quelque peu, l’adoption de cette décision qui devrait ainsi « figurer à l’un des prochains conseils », la semaine prochaine peut-être. Lire : La mission EUAVSEC au Sud Soudan lancée (maj)

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Commentaires fermés.