Deux soldats de la KFOR et trois serbes blessés au Kosovo

Un véhicule blindé allemand en avant-garde du pont (crédit : Tanjug)

(B2) Deux soldats allemands de la force de l’OTAN au Kosovo (KFOR) ainsi qu’au moins trois kosovars serbes ont été blessés ce matin, dans un accrochage entre une unité de la KFOR et un rassemblement serbe dans le nord du pays, habité en majorité par des serbes. Ces-derniers avaient installé une barricade sur la route, dans les environs de Rudare, au nord de Mitrovica, que la KFOR a tenté de démanteler. C’est à cette occasion que les heurts ont éclaté. Les soldats de l’OTAN ont été visés par des jets de pierre et ont voulu disperser la foule en lançant des grenades lacrymogènes et en tirant à balles caoutchoutées. Un des soldats blessés a été évacué. Il est « en condition stable », selon le QG de l’OTAN.

Cet incident s’inscrit dans une campagne serbe anti-indépendance du Kosovo, qui a installé plusieurs barricades dans la région ces derniers mois. « La KFOR n’acceptera pas que la situation escalade et utilisera un niveau proportionnel de force, nécessaire au maintien d’un environnement sécurisé » a affirmé le porte-parole de l’OTAN au Kosovo. Quant à l’UE, elle se montre  « très préoccupée» par ces événements et appelle au calme, tout en restant « en contact avec les partenaires de l’OTAN »  selon la porte-parole de Catherine Ashton. « Pour l’instant, les choses se déroulent encore sur le terrain » a-t-elle affirmé, rappelant au passage que « la liberté de mouvement est un des principes de bases de l’UE ».

En milieu de journée, la barricade était presque entièrement démantelée, les soldats de la KFOR ayant déployé une clôture barbelée sur un pont afin de bloquer l’accès aux manifestants serbes.

Voir une vidéo de la télévision serbe ici.

(Mis à jour : 13h, 18h )